Au service de l'excellence sportive

PENTATHLON MODERNE : des podiums européens et mondiaux pour Marie OTEIZA

19/09/2018

Cet été, Marie Oteiza est devenue championne d’Europe individuelle senior en Hongrie et médaillée de bronze au championnat du Monde à Mexico !

Originaire d’Hagetmeau, la jeune championne a débuté le pentathlon moderne au CREPS de Bordeaux-Aquitaine et s’y est formée pendant cinq ans de 2008 à 2013.

Championnats d’Europe en Hongrie

Huit ans après Amélie Cazé, Marie Oteiza, vingt-quatre ans, originaire d’Hagetmau, septième des Championnats du monde en 2015, s’est imposée cet été à Székesfehérvár (Hongrie). « Je suis trop heureuse, très contente. Je reviens d’assez loin puisque l’année dernière je me suis fait opérer du genou. »

Pour Christian Roudaut, le DTN français, ce sacre européen est une demi-surprise : « On savait de quoi elle était capable. Mais on ne l’attendait pas aussi tôt à cette première place. » La journée de la Tricolore s’est déroulée sans le moindre accroc. Dès la première épreuve, le 200 m nage libre, Marie Oteiza a signé un de ses meilleurs temps de la saison (2’14"26).

Puis l’escrime (25 v./10 d.), « son point fort », dixit l’entraîneur national Jean-Pierre Guyomarc’h, l’a propulsée en tête du classement. Après l’équitation, avec un cheval « extraordinaire » selon les termes de l’athlète, elle débuta la dernière épreuve, le combiné tir-course à pied, avec une vingtaine de secondes d’avance sur ses concurrentes.

« J’avais juste à tenir, à gérer mon tir et à être solide dans ma tête. » Ce qu’elle a su parfaitement exécuter pour résister au retour de l’Anglaise Kate French. Marie Oteiza et ses coéquipières Julie Belhamri (7e) et Manon Barbaza (30e) sont montées sur la troisième marche du podium de la compétition par équipes remportée par les Hongroises.

 

Championnats du Monde à Mexico

Dominatrice en escrime (25 à 10), bien classée en natation (2’14’’48) et auteur d’un sans-faute en équitation, Marie Oteiza était en tête avant le laser run, un mix de tir au laser et de course à pied. Cette dernière épreuve a rebattu les cartes. Après le deuxième tir, l’Allemande Annika Schleu et la Biélorusse Anastasiya Prokopenko étaient passées devant, puis cette dernière, déjà titrée en relais dans ces Mondiaux, est allée chercher l’or.

Restait pour la Française, titrée à l’Euro en juillet à Székesfehérvár (Hongrie), la bataille pour le bronze avec la Hongroise Zsofia Foldhazie. Auteur d’un excellent dernier tir, la sociétaire du Racing Multi Athlon Paris, âgée de 24 ans, est parvenue à conserver une vingtaine de mètres d’avance et à finir, avec un total de 1329 points, sur les talons de Prokopenko (1346) et de Schleu (1332). Julie Belhamri (1296) et la vice-championne olympique Elodie Clouvel (1293) se sont respectivement classées onzième et treizième. Au total, cela leur offre la médaille d’argent par équipes.


Le classement de l’épreuve féminine

Ce bronze d’Oteiza est la première médaille pour la France dans l’épreuve féminine individuelle depuis l’argent de Clouvel en 2016 et la quatrième du clan tricolore (avec l’or en relais masculin et le bronze dans l’épreuve mixte) à Mexico alors qu’il reste encore l’épreuve masculine à disputer.

Premier gros résultat en senior d’un ancien ou ancienne du Pôle : bravo Marie !