Haut-niveau

Pôle France Relève Handinatation

 Pour contacter l’entraîneur ou le responsable du pôle, cliquez à droite de la page dans la rubrique "Encadrement"


Positionnement du pôle dans le contexte fédéral


Le Pôle France Relève Natation Handisport est une composante essentielle de la volonté de la Fédération Française Handisport d’offrir aux athlètes français une structure d’entrainement performante et adaptée aux problématiques handisport.

Pôle d’excellence et laboratoire de la Performance Sportive Handisport, la structure existant depuis 2011 (site de Vichy) est désormais accueillie au CREPS de Bordeaux/Aquitaine. Initiée par la Fédération, elle a la forme juridique d’une association loi de 1901.

Site Fédération Française Handisport : www.handisport.org
Site de la Commission Natation Handisport : /www.natation-handisport.org


Le Centre Fédéral Handisport a également une qualification de Pôle France en tant que structure Ressource d’accueil des temps de regroupement du Collectif France.


Objectifs et publics concernés


Tous les jeunes sportifs en situation de handicap physique et/ou sensoriel sont susceptibles d’intégrer le pôle, à partir du moment où ils suivent une formation scolaire ou universitaire. Cependant, il est indispensable que le contrat liant le sportif candidat au Pôle respecte les 3 axes fondamentaux du projet : réussite sportive, réussite scolaire, intégration sociale.

L’objectif de la structure est de placer les jeunes dans les meilleures dispositions possibles afin de mener à bien son triple projet.

Modalités de recrutement et calendrier

Certaines manifestations organisées par la Fédération Française Handisport dans le cadre du Parcours d’Accession Sportive permettent de détecter les sportifs « à potentiel » comme lors des championnats de France 25m ou le stage Jeune à potentiel (JAP). Ce sont également les CTFR, Conseillers Techniques Fédéraux Régionaux, et les clubs, qui proposent des jeunes pouvant avoir les capacités d’intégrer le Pôle.

Les candidatures spontanées sont également étudiées.
Les premières demandes sont enregistrées avant janvier, pour une décision finale après tests et entretiens, en avril.


Conditions de fonctionnement du pôle


 Le volume d’entraînement peut varier en fonction de l’âge et du niveau d’expérience, mais aussi du calendrier sportif, scolaire et universitaire. Il est en moyenne de 16h à 20h par semaine pour les plus jeunes, et peut monter jusqu’à 24h par semaine pour les athlètes plus expérimentés.

 Un suivi sportif, avec tableaux de performances et de progression, est mis en place pour chaque athlète, ainsi qu’un suivi médical longitudinal. Les équipes médicales présentes au CREPS sont renforcées par des professionnels de santé (médecin, Kinés) ou prothésistes spécialistes du handicap.

 La régularité aux entraînements, l’investissement personnel dans et hors Pôle, la rigueur, sont des éléments indispensables à la réussite.


Financement


La Fédération Française Handisport participe au financement de la pension et de l’accueil au CREPS en ne répercutant pas tous les coûts sur les familles. Les aides peuvent varier en fonction du quotient familial.

Les frais de déplacements domicile/CREPS peuvent être négociés avec la MDPH de chaque département.

Le coût mensuel est de 350€ par jeune et de 500€ par jeune percevant une aide de la MDPH supérieur à ce montant
 

logo CREPS Aquitaine

Encadrement