Haut-niveau

L’Accompagnement des collégiens

Effectif et répartition

Les sportifs collégiens au CREPS de Bordeaux-Aquitaine sont une soixantaine, issus d’une dizaine de pôles différents, tous scolarisés au Collège Victor Louis de Talence, situé à 10 minutes à pied du CREPS. Ils sont répartis en classe de 5ème, 4ème et 3ème (selon les années).
 

L’équipe du suivi scolaire

Trois personnes regroupées au Bureau de la Mission d’Accompagnement à la Formation (MAF) s’occupent de près ou de loin du suivi de ces collégiens :
 

  • Sandrine BONNEFOND est chargée du suivi de la scolarité des collégiens, de l’équipe des intervenants, des relations avec le collège, mais également du suivi des études et soutiens organisés au Lycée Alfred Kastler, au contact des jeunes, des intervenants périscolaires et des surveillants sur ce site le soir.
     
  • Barbara PRIZZON, coordinatrice de la Mission d’Accompagnement à la Performance (MAF), veille à la cohérence des dispositifs d’accompagnement périscolaire mis en place pour les lycéens et les collégiens.
     
  • Delphine PICQ est chargée des absences scolaires ainsi que du suivi des études et soutiens organisés au CREPS, au contact des jeunes, des intervenants périscolaires et des surveillants.
     

Présentation du suivi scolaire

 

Le suivi scolaire par la MAF s’articule au quotidien autour de deux axes, que sont la collaboration avec le collège, et le suivi du temps périscolaire (en lien avec les entraîneurs de pôle).
 

1. Une étroite collaboration entre le CREPS de Bordeaux-Aquitaine et le Collège Victor Louis

Si la liste des exemples ci-dessous n’est pas exhaustive, elle témoigne néanmoins de la considération portée par le collège et le CREPS au double statut du jeune, à la fois élève et sportif en accession au haut niveau :
 

  • Aménagements horaires pour l’entraînement (cf. document « offre de formation »).
  • Consultation par la MAF des notes et du cahier de texte de la classe sur l’Espace Numérique de Travail (AGEPI), pour un suivi régulier des résultats scolaires.
  • Présence de Sandrine BONNEFOND en conseil de classe.
  • Renseignement du tableau de bord du sportif avec les professeurs principaux.
  • Invitation de Sandrine BONNEFOND aux conseils de professeurs avant édition des bulletins de mi-trimestre (1er et 2ème trimestres).
  • Echanges portant sur les problèmes de travail et/ou de comportement.
  • Déclenchement d’entretiens si nécessaire (MAF et/ou entraîneur et/ou professeur principal et/ou le jeune).
  • Communication voire concertation dans le cas de sanctions, dans le respect des prérogatives du Collège Victor Louis et du CREPS de Bordeaux-Aquitaine.
  • Information par les professeurs des notions à retravailler pour tel ou tel élève-sportif.
  • Réunion hebdomadaire avec les CPE.
  • Envoi des absences par Delphine PICQ (compétitions liées au pôle, stages, maladies ou blessures signalées par le Service Médical ou les parents).
  • Possibilité de rattrapage des cours et des contrôles au CREPS ou au Lycée Alfred Kastler.
  • Communication au collège des résultats sportifs et des calendriers prévisionnels de compétitions.
  • Facilitation de l’organisation des voyages scolaires.
  • Communication de la programmation des heures de vie de classe, pour anticiper les éventuels problèmes de restauration et/ou d’entraînement.
  • Information sur les absences de professeurs impactant l’heure de sortie des cours (problèmes de responsabilité).
     

En résumé, la collaboration entre le Collège Victor Louis et le CREPS a pour objectif d’appréhender au mieux la dimension sportive et les contraintes du jeune qui reste cependant, au sein du collège, « un élève comme les autres ».
 

2. L’accompagnement périscolaire

Pour faciliter plus encore la réussite parallèle du double projet scolaire et sportif des collégiens, le CREPS de Bordeaux-Aquitaine met en place des temps d’étude ou de soutien, en salle, en présence de surveillants dans le premier cas, de tuteurs dans le second.
 

Au début puis tout au long de l’année scolaire, les collégiens sont répartis soit en étude avec surveillant, soit en soutien avec tuteur, en fonction de leurs résultats et de leurs difficultés, mais aussi de leur autonomie.
 

Les temps d’études :
 

  • Le soir : lundi / mardi / jeudi de 20h à 21h30, en salle, encadrés par un tuteur ou un surveillant ;
  • Le mercredi de 20h à 21h30, en salle, encadrés par un surveillant ;
  • L’après-midi : lundi / mardi / jeudi de 16h15 à 17h45, en salle avec tuteur pour les élèves en difficulté ou ayant entraînement le soir ;
  • Le mercredi ainsi que les après-midi en semaine, en salle avec tuteur pour les élèves en difficulté ou qui ne pourraient pas assister à l’étude du soir pour cause d’entraînement.
     

Les tuteurs (soutiens) :
 

Titulaires d’une licence, ils sont recrutés pour leur polyvalence et l’aide qu’ils peuvent apporter aux collégiens dans toutes les matières.


Leur rôle est de maintenir le soutien dans une ambiance propice au travail, mais aussi et surtout d’aider l’élève : récitation, encouragement, méthodologie, compréhension des cours et des exercices, ...
 

Ils sont entre trois et quatre à intervenir le soir selon les années, au service exclusif des collégiens. Ils ont chacun une dizaine d’élèves maximum, trois fois par semaine. Leur groupe d’élèves sportifs reste stable sauf décision de retour en étude (ou inversement en soutien), pour tel ou tel sportif, en cas d’évolution positive ou négative de ses résultats et/ou de son investissement.
 

Une tutrice encadre les collégiens en étude-soutien les après-midi.
 

Faisant partie intégrante de l’équipe d’accompagnement périscolaire des jeunes, les tuteurs bénéficient du même niveau d’information que la MAF, pour les élèves les concernant, afin de rendre le travail auprès d’eux le plus efficace possible.


Ils sont en lien direct ou indirect, via la MAF, avec les professeurs du collège au sujet des notes, des notions à consolider, des contrôles programmés ou à rattraper, et des problèmes de travail ou de comportement.